Le Triporteur Solidaire se dévoile - La Pépinière
^

Retrouvez-nous sur Facebook !

Ce vendredi 8 avril après-midi, près de 50 personnes ont participé à la fête du Triporteur Solidaire. Salariés, bénévoles et usagers de la Pépinière ont pu profiter d’une balade sur 3 roues dans le quartier Saragosse, découvrir le fonctionnement du service, et surtout rencontrer les conducteurs et conductrices de ce formidable véhicule.
Si vous n’avez pas pu être là, n’hésitez pas à nous appeler au 07 50 04 03 17.
 
Un merci tout particulier au Triporteur du Gave pour le prêt de ses 2 triporteurs.

Le Triporteur Solidaire sur les ondes

Le Triporteur Solidaire à l’honneur sur France Inter. Vous l’avez raté ? Pas de souci, on a le podcast !😉
Besoin de vous rendre à un rendez-vous, chez le coiffeur, d’aller faire des courses, de rendre visite à votre entourage ? Envie d’échanger, de faire de nouvelles rencontres ? Choisissez une solution de mobilité douce et conviviale, prenez le Triporteur Solidaire !
 
Ce vélo à trois roues à assistance électrique et muni d’une banquette à l’avant permet le transport de deux personnes sur des distances de 3 km autour du centre social de la Pépinière. Ceci inclut tout le Centre Ville, le nord de Pau jusqu’à l’hôpital, une partie de Lons et Billère, et jusqu’aux allées de Morlaàs.
 
Les conducteurs et les conductrices sont des bénévoles, pour la plupart demandeurs d’asile ou réfugiés, accompagnés par le Centre d’Accueil de Demandeurs d’Asile Isard Cos, situé à quelques pas de la Pépinière, et partenaire du projet. A travers le service du Triporteur Solidaire, ces personnes participent activement à la vie paloise en offrant leur temps à celles et ceux qui ont besoin d’une aide à la mobilité, tout en créant du lien social.
 
Alors n’hésitez plus, le premier trajet est offert pour tester le service. Si vous souhaitez ensuite continuer, il suffit d’adhérer à la Pépinière puis de prendre une carte de 10 trajets (5 €).

Témoignages de bénévoles et usagers du Triporteur Solidaire :

Etudiant étranger, je me suis fait adopter par un nouveau climat social vraiment accueillant.
Je me trouve dans une famille où nous partageons des sourires et le bonheur de se retrouver.

Je suis une grand-mère momentanément handicapée pour marcher. Mais j’ai trouvé LA solution pour aller chercher mon petit fils Elwynn (5 ans) au centre de loisirs le mercredi après-midi. Je récupère Elwynn, pour lui il faut le casque rouge, puis Elwynn demande à Dmytrio de passer par l’avenue Saragosse. Il y a la caserne des pompiers et plein d’engins de chantier. Dmytrio s’arrête pour qu’Elwynn voit mieux. Puis retour chez moi. C’est un plaisir d’échanger avec Dmitryo, la barrière de la langue se lève petit à petit. Merci mille fois à ce génial Triporteur Solidaire et à ses bénévoles enthousiastes !

Le Triporteur c’est quelque chose que je n’avais jamais vu, je le connais d’ici, en France. C’est quelque chose de génial qui me permet d’apprendre beaucoup dans la vie et d’aider à coeur ouvert les personnes qui ont des difficultés à se déplacer. C’est la vraie solidarité selon moi.

J’ai vraiment aimé la mise en place pour les personnes à mobilité réduite, en particulier à l’ARIMOC. Quand je transporte les gens, ça ne m’apporte que de la joie de communiquer avec eux.

J’aime être dans la communauté. J’ai choisi le Triporteur pour aider la communauté. Le Triporteur m’apporte la joie particulière d’aller aider les personnes dans le besoin. C’est toujours mon premier choix.

J’aime conduire différents types de transport, car j’aime le sport et le mouvement. En ce moment j’étudie le français et c’est très utile pour moi de communiquer avec de vrais français. J’avoue que ça me fait plaisir d’aider les gens qui ont besoin de mon aide. Le Triporteur m’aide à joindre l’utile à l’agréable.

Le Triporteur me permet de faire la connaissance de nouvelles personnes et parler avec elles. Mais aussi d’apprendre de nouvelles choses et d’oublier mes soucis.

Ce qui m’a attiré dans le Triporteur c’est d’intégrer un mouvement social et solidaire avec une utilité pour les autres et pour soi même.

Le Triporteur est très bon et social. C’est aussi un loisir dans la ville de Pau. Les personnes âgées, handicapées, mais tout le monde en fait, en profitent pour prendre l’air. Et pour moi ça me déstresse, j’arrive à échanger par rapport à ma situation. Je connais plus de gens et c’est super !

Je pense que le Triporteur est une très bonne initiative. Cela bénéficie à de nombreuses personnes qui, malheureusement, n’ont pas la capacité de se déplacer de manière autonome. Le Triporteur aide les gens à se déplacer rapidement et confortablement et ils peuvent être socialement actifs. C’est pourquoi je suis bénévole à « le Triporteur ».

Le Triporteur Solidaire représente pour moi un lien social des plus essentiels pour aider les personnes avec des incapacités physiques, en plus de leur permettre l’accès à la joie de la mobilité douce.

Le Triporteur ne se résume pas à se déplacer d’un point A à un point B, il s’agit d’un voyage incroyable dans son ensemble. Un voyage rempli de solidarité, d’espoir et de respect.

C’est un bon projet pour la ville de Pau. Il permet à des personnes âgées et handicapées d’effectuer le déplacement pour leurs rendez vous. Je participe à ce projet pour aider les personnes âgées et handicapées à se rendre à leurs rendez-vous. L’opportunité est que je me sens sociable et humanitaire à la fois, parce que je le fais à titre bénévole et ça me va droit au coeur.

On me demande souvent si le Triporteur Solidaire fonctionne bien. Je pourrais répondre par un nombre de bénéficiaires, ou encore par les kilomètres parcourus sur trois roues à travers l’agglomération paloise. Mais ce serait passer à côté de l’essentiel. La réponse se situe plutôt dans les sourires des conducteurs et des conductrices, dans les éclats de rire des personnes accompagnées, dans la fierté et la confiance (re)trouvées derrière le guidon, dans le vent dans les cheveux de celles et ceux qui ont ainsi l’occasion de prendre l’air. Quand l’âge des uns se mêle aux accents exotiques des autres, quand un déambulateur ou une canne blanche est remplacé.e par une confortable banquette rouge … ça roule !

J’aime rencontrer des profils d’horizons différents dans le cadre du projet Triporteur. C’est pour moi l’occasion d’exploiter mon potentiel au profit d’un ensemble qui dépasse l’individuel.

Partager du temps, rouler pour ceux qui ne le peuvent. Des moments simples et plaisants.

C’est quelque chose de très beau qui a vu le jour, dans la solidarité et le partage. Le service est rendu de façon ludique et ça c’est très appréciable !

Ce que j’aime le plus, c’est rencontrer les différents conducteurs. Je suis contente de discuter avec eux. Pour le prix, c’est vraiment bien. Ils peuvent aussi nous rendre service dans des petites choses très pratiques comme nous accompagner dans des administrations par exemple.

C’est un moyen idéal de transport urbain. Express et convivial grâce à ses bénévoles. Il est amusant pour nos enfants et à un prix très accessible.

Un petit tour en Triporteur Solidaire. Vous arrivez avec le sourire et repartez de bonne humeur. Merci à tous !

C’est pratique et utile, c’est formidable ! Les conducteurs sont supers, adorables. On va à la banque, faire des petites courses. On discute, on chahute. J’ai même suspendu ma carte de bus ! Et un bisou à toute la famille !

Un moyen très agréable de se déplacer en ville. Les résidents et les accompagnants sont ravis. Un vrai bol d’air pour tout le monde, avec des conducteurs aux petits soins !